Dormirez-vous sous un ciel étoilé cet été?

Dormirez-vous sous un ciel étoilé cet été?

On ne connait que trop peu les endroit où il est possible de s’installer pour une petite nuit à la belle étoile. En effet, la Belgique est un pays bien dense, surtout au nord, et quand on veux s’installer pour bivouaquer, on tombe facilement sur une propriété privée ou un quelconque endroit interdit d’où on se fait déloger à l’aube. En effet, le camping sauvage est interdit en Belgique… Les possibilités de bivouac sont alors assez limitées.

Pourtant, il existe des lieux où le bivouac est autorisé ! Par exemple, plusieurs zones de bivouacs ont été définies sur la Grande Traversée de la Forêt du Pays de Chimay. Il s’agit d’un itinéraire pédestre de quelque 178 kilomètres, jalonné d’un réseau de neuf zones de bivouac permettant aux randonneurs de passer la nuit au sein même de la nature, gratuitement cela va sans dire.

foret-chimay

220px-Logo_escapardenne

De plus, après la mise en place des bivouacs de la Forêt de Chimay, la région wallonne ne s’est pas arrêtée là et vient d’ouvrir des nouvelles zones de bivouac, pour randonneurs sur le territoire du Parc Naturel des Deux Ourthes. Vous pourrez trouver les cartes avec tous les détails sur le site d’Escapardenne qui est à l’origine de cette initiative. Elle a vu le jour à la suite d’un projet européen et a créé des liens entre différents intervenants wallons et luxembourgeois. Son but est de faire découvrir de nombreux aspects et atouts bien spécifiques de l’Ardenne comme la nature, les divers patrimoines ou la culture.

Quelques règles à ne pas oublier

Ces sites de bivouacs aménagés viennent évidement aussi avec quelques règles de bon usage pour s’assurer que tout le monde y trouve son confort. Voici une petite liste de celles-ci :

  1. Les aires de bivouac sont réservées uniquement aux randonneurs, cyclistes et cavaliers.
  2. Aucun véhicule à moteur, caravane ou remorque n’y est autorisé.
  3. Le bivouac est autorisé exclusivement au sein des aires prévues à cet effet. Tout campement établi au-delà des délimitations sera considéré comme sauvage et donc passible de poursuites.
  4. Merci de respecter la propreté de l’endroit. Tout abandon de déchet sera passible de poursuites judiciaires, à l’exception du papier WC usagé qui devra, lui, être enterré et donc invisible.
  5. Ces aires de bivouac sont destinées aux randonneurs, pas aux campeurs de longue durée. Il est donc interdit de passer deux nuits consécutives sur la même aire de bivouac.
  6. Les tentes sont exclusivement autorisées entre 16h et 10h. Pas de tentes en journée !
  7. Tout allumage de feu est proscrit en-dehors des zones éventuellement prévues à cet effet.
  8. Il va de soi que tout type de végétation doit être respecté. Couper ou arracher un arbre ou une partie de celui-ci est totalement interdit. Seul le bois mort tombé au sol pourra être utilisé pour le feu.
  9. Veuillez respecter la quiétude de l’endroit et le sommeil de vos voisins.
  10. Tout utilisateur d’une aire de bivouac ou d’un refuge accepte implicitement ce règlement.

9cc9853fd771a629f2b3a54ec88fa9f6

Racontez-nous votre expérience !

Comme vous le savez, sur notre site nous rassemblons les retours d’expériences de la wilderness. Si vous avez eu l’occasion de tester ces bivouacs, venez nous partager votre impression via un commentaire ou même en nous proposant quelques photos / videos / autres.

Si vous connaissez également d’autres lieux de bivouacs, n’hésitez pas non-plus à nous les partager.

On vous souhaite un bel été et beaucoup de plaisir à la découverte des chemins de randonnée belges.